Dubaï accueillera l'exposition universelle 2020

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/11/2013 à 18H10
La ville de Dubaï © MARWAN NAAMANI / AFP

La ville de Dubaï a été choisie mercredi pour accueillir l'Exposition universelle 2020, lors d'un vote organisé à Paris, a annoncé le Bureau international des Expositions. Dubaï a gagné la compétition avec 116 voix au troisième tour face à la ville russe d'Ekaterinbourg, qui n'a remporté que 47 voix. Cette candidature se faisait sur le thème "Connecter les esprits, construire le futur".

Les deux autres villes en lice, Sao Paulo (Brésil) et Izmir (Turquie), avaient été éliminés lors des deux premiers tours de scrutin. Mercredi matin, les quatre villes candidates avaient présenté leurs atouts aux délégués des 168 pays membres du BIE, avec des arguments qui se rejoignaient au moins sur l'image de dynamisme et d'adaptation aux défis du futur que chacune d'elles veut incarner.

Dubaï succèdera à Milan, organisatrice de l'Expo 2015. L'exposition universelle sera organisée pour la première fois dans la region de Menasa.

Un grand rassemblement culturel mondial
Le souverain de Dubaï, cheikh Mohamed Ben Rached Al-Maktoum, avait précédemment promis de faire de l'exposition universelle de 2020, si Dubaï était retenu, un grand rassemblement culturel mondial. "Ce sera un événément mondial où se rencontreront les cultures, les créations et les innovations du monde. Nous voulons accueillir plus de 25 millions de personnes en six mois à Dubaï", a-t-il dit.

Pour l'emporter, Dubaï avait misé sur une image "différente" d'un monde arabe tolérant et ouvert, capable de faire pièce aux réticences liées à l'instabilité au Proche-Orient et aux atteintes aux droits de l'homme dans plusieurs pays de la région.

Petit port ensommeillé du Golfe jusqu'à la moitié du siècle dernier, Dubaï s'est imposée en plaque tournante dans la région. Dubaï s'est imposé ces dernières années comme une destination touristique et un centre commercial régional. L'émirat compte la plus haute tour, la plus grande île artificielle et l'un des aéroports les plus dynamiques au monde.

En se portant candidat à Expo-2020, "nous voulons établir de véritables connections pour édifier un meilleur avenir aux peuples de la région" du Moyen-Orient, avait encore dit cheikh Mohamed. La ministre d'Etat Reem Al Hashimy a estimé à environ 6,5 milliards d'euros les investissements nécessaires pour la construction du site de l'Exposition, entre les aéroports de Dubaï et d'Abou Dhabi, la capitale fédérale.