Disparition de Pascaline, l'une des "Femmes panthères"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/06/2015 à 18H59
Photo prise lors de l'exposition consacrée aux Femmes Panthères à Lille en 2014

Photo prise lors de l'exposition consacrée aux Femmes Panthères à Lille en 2014

© PHOTOPQR/VOIX DU NORD/STEPHANE MORTAGNE

C'est un duo improbable et mystérieux qui a nourri bien des légendes. Pascaline et Esmeralda. La mère et la fille, les femmes panthères. Croisées à Cannes, sur les plateaux de télé et dans d’innombrables événements un peu partout en France et en Europe. Pascaline, la maman, vient de disparaître.

On a beau les avoir croisées cent fois, on s'est toujours posé la même question. Pourquoi ces deux Armentiéroises ont-elles, un jour, choisi de devenir les femmes panthères ? Elles n'ont jamais vraiment levé le mystère, se contentant d'évoquer un vœu que Pascaline aurait fait, il y a bien longtemps, en Espagne ("à Fuencaliente del Burgo, au coeur de la Sierra espagnole" selon la version officielle). Batteuse dans un groupe de filles ("Les Soeurs Bailleu"), elle avait déjà montré un goût prononcé pour l'excentricité. Jupes, robes, manteaux, bandeaux dans les cheveux, dès lors tout serait en léopard... 
Commentaire de Joël Picot

Année après année, la mère et la fille ont installé leurs personnages, les promenant partout en France, et notamment au Festival de Cannes, apparaissant lors d'émissions de télévision, inspirant des artistes comme Marcel et son Orchestre ou Gilles Defacque. Réalisatrice, organisatrice de soirées, Esmeralda est aussi devenue une actrice de la vie culturelle lilloise. 
Esmeralda et Pascaline, les Femmes Panthères

Esmeralda et Pascaline, les Femmes Panthères

© Capture d'écran / Culturebox

L'an dernier, une exposition leur avait même été consacrées à Lille.

L'aventure des femmes panthères aura duré une trentaine d'années. Pascaline s'est éteinte vendredi 19 juin, emportant peut être avec elle son secret. 

Plus de 250 personnes ont assisté à ses obsèques le vendredi 26 juin. Autour de sa fille, des anonymes, des personnalités politiques comme Martine Aubry et des artistes étaient présents pour lui rendre un dernier hommage.