Abraham Poincheval poursuit son voyage en bouteille à Marseille

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/12/2016 à 16H28, publié le 12/12/2016 à 16H15
La performance d'Abraham Poincheval "Bouteille" débuté en 2015 fait une pause dans la cour du FRAC de Marseille

La performance d'Abraham Poincheval "Bouteille" débuté en 2015 fait une pause dans la cour du FRAC de Marseille

© France 3 / Culturebox

Après Villeurbanne cet été, la bouteille d’Abraham Poincheval fait escale au FRAC de Marseille. A l’intérieur de sa Bouteille de six mètres, l’artiste poursuit son expérimentation de la vie en autarcie. Jusqu’au 14 décembre 2016, les visiteurs sont les bienvenus pour échanger avec le performeur de ce projet artistique insolite.

Comment vivre dans une bouteille transparente de 6 mètres pendant 6 jours au vu et au su de tout le monde ? Le nouveau défi du performeur Abraham Poincheval installé dans la cour du FRAC de Marseille interroge les visiteurs, les enfants et même les salariés du site.

Interviewé pendant quelques instants, Abraham Poincheval révèle quelques secrets aux visiteurs. "J’ai une poche pour les toilettes, la nourriture est lyophilisée, après il faut être assez attentif et de pas laisser trop traîner et ranger pour que ce soit agréable". Poincheval sortira de sa bouteille mercredi 14 décembre à 18 heures.

Reportage : S. Depierre / V. Bour / S. Cambon-Cazal

Enfermé dans le froid

Une fois encore la performance extrême d'Abraham Poincheval marque les esprits. "Ça installe une relation à l’enfermement qu’on n'imagine pas quand on accueille une performance", analyse Nathalie Abou Isaac la Secrétaire générale du FRAC. "Il n’a même pas de couverture", observe une petite de 4 ou 5 ans. Mais à l’intérieur de sa bouteille, Abraham communique avec les curieux, fait des tresses multicolores pour de ne pas s’ennuyer et réfléchis au temps qui passe, lentement. 
Poincheval FRAC © France 3 / Culturebox

Regarder le monde qui le regarde

Une peau d’ours, un mat à 20 mètres de haut, un trou de 60 cm de diamètre, les différentes performances d’Abraham Poincheval confrontent son corps aux éléments extérieurs.

poincheval mat paris.png © France 3 / Culturebox
Une démarche artistique qui pose des questions autant philosophiques que triviales. Avec le projet « Bouteille », l’artiste expérimente l'immersion totale. « Je suis à la fois enfermé et je vois tout ce qui se passe et on me voit 24 heures sur 24», raconte-t-il.