"Walk in time" : ce piano est unique au monde

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/10/2015 à 08H59
Le piano "Walking time" inauguré par Arnaud Labastie 

Le piano "Walking time" inauguré par Arnaud Labastie 

© France 3 Aquitaine

"Walk in time" (en Français "la marche du temps") est le nom donné à un piano unique en son genre. Créé à partir d'un instrument de concert, il a été conçu par un ébéniste bayonnais, François Desmarchelier, et un restaurateur de pianos anciens bordelais, Xavier Bontemps. Tous deux ont réalisé une pièce d'exception, emblématique du savoir-faire artisanal français.

Reportage : Stéphanie Deschamps et Rémi Poissonier
Tout est parti d'un piano de concert, un Seiler 3/4 de queue, qui dormait dans une salle de spectacle de Rouen. L'ébéniste et le facteur-restaurateur de piano ont alors entrepris le projet fou de restaurer cet instrument en lui offrant une nouvelle vie. Une existence pas seulement musicale, mais esthétique, avec un design très original.

Un design aérien 

François Desmarchelier a imaginé des lignes pures et envolées, comme des notes de musique aériennes. Telle une partition onirique, le couvercle du piano ressemble à une voile de bateau ou au pavillon d'un instrument à vent. Xavier Bontemps, lui, a redonné au piano une belle sonorité. Pour cela, il a révisé le plan de cordes et les matériaux de la structure harmonique. 

3 ans de travail

L'oeuvre a nécessité 3 années et 1000 heures de travail au sein de l'atelier d'ébénisterie. C'est là, à l'endroit même où l'instrument a été conçu, que le pianiste de jazz Arnaud Labastie l'a inauguré. Il évoque un "piano très agréable à jouer, qui a un très beau son et de très belles basses"'. 
"Walk in time" a été présenté en avant-première le mois dernier sous la nef du Grand Palais à Paris, à l'occasion du Salon des métiers d'art et de la création organisé par les Ateliers Art de France. 
"Walk in time"

© François Desmarchelier
Il y a quelques jours, le piano a été dévoilé au pays basque, sa "région natale". Remis en musique et en harmonie, l'instrument a retrouvé sa vocation de jouer en concert devant un large public. Quelques dates sont déjà à l'étude, notamment à Bordeaux, Biarritz et Nantes.