Oeuvres monumentales : la société CHD Art Production concrétise les rêves des artistes

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/05/2017 à 20H30, publié le 16/05/2017 à 09H53
L'une des oeuvres monumentales réalisée dans les ateliers de CHD Art production. 

L'une des oeuvres monumentales réalisée dans les ateliers de CHD Art production. 

© Capture d'écran France 3 Occitanie

Depuis 2001, l'entreprise CHD Art Production réalise les œuvres monumentales des artistes contemporains qui voient les choses en grand. Un savoir-faire qui s'appuie sur une équipe pluridisciplinaire capable de travailler tous les matériaux. Des Etats-Unis au Canada, en passant par le Kazakhstan, la société s'est forgée une belle réputation à l'international.

Reportage : C. Monteil / A. Ployart / S. Jeanneau
Un crâne de 4 mètres de haut constitué d'ustensiles de cuisine en inox pour le plasticien indien Subodh Gupta, des voitures à taille réelle pour Adel Abdemessed ou une création en métal de plus de 100 m2 pour le graphiste Sétois Jean Denant... Voilà qui n'effraie pas la société CHD Art Production. 
L'installation de l'oeuvre "Very Hungry God" de Subodh Gupta au Palazzo Grassi de Venise. 

L'installation de l'oeuvre "Very Hungry God" de Subodh Gupta au Palazzo Grassi de Venise. 

© CHD Art production
"CHD", ce sont les initiales de Christian Hubert-Delisle, diplômé des Beaux-Arts de Montpellier, qui a créé l'atelier en 2001. Sa spécialité : la fabrication d'oeuvres géantes à la demande d'artistes contemporains du monde entier. En quelque sorte, elle matérialise les idées des artistes, parfois très complexes à réaliser. 

Des professionnels de tous les corps de métiers 

L'atout de CHD Art Production, c'est de maîtriser toute la chaîne de production, de la conception de l'oeuvre à son installation dans une exposition ou dans l'espace public. Pour cela, la société collabore avec de nombreux techniciens issus de différents corps de métiers : informaticiens, dessinateurs 3D, ingénieurs en mécanique, tapissiers, soudeurs ou chaudronniers. Une équipe pluridisciplinaire de deux à dix personnes selon la commande, qui travaille toutes sortes de matériaux, des plus traditionnels aux plus innovants : bois, béton, métal, aluminium, résine...  
"Gue(ho)st House" de Christophe Berdaguer et Marie Péjus. 

"Gue(ho)st House" de Christophe Berdaguer et Marie Péjus. 

© Adagp Paris 2012/ Photo OHDancy photographe.
"Gue(ho)st House" de Christophe Berdaguer et Marie Péjus. 

"Gue(ho)st House" de Christophe Berdaguer et Marie Péjus. 

© Adagp Paris 2012 / Photo OHDancy photographe.
Actuellement, l'entreprise travaille avec le graphiste Jean Denant sur le projet d'une immense création métallique rappelant l'étang de Thau. "On passe sur une autre échelle de travail" explique l'artiste. "Une sculpture monumentale répond à des défis techniques dont je n'ai pas les capacités". Parfois, l'équipe tente de modérer les ardeurs des artistes mais ce sont toujours eux qui ont le dernier mot.
"La traversée" de Jean Denant à Sète. 

"La traversée" de Jean Denant à Sète. 

© CHD Art production

S'adapter aux exigences des artistes 

"On essaie tout le temps qu'il fasse des concessions sur son dessin, qu'il le modifie pour que ce soit plus facile à fabriquer" confie Lenaick Predon, ingénieur chez CHD, à propos de Jean Denant. "Mais lui, il a une vraie idée de ce qu'il veut faire et il ne veut pas en bouger ! Alors nous, on s'adapte". "Nous devons nous adapter à toutes les demandes et aux exigences des artistes, très attachés à la qualité et aux finitions" ajoute Christian Hubert-Delisle, le fondateur de la société. 
La sculpture "Marylin" de Renaud AUGUSTE-DORMEUIL au musée d’art contemporain du Val-de-Marne.
 

La sculpture "Marylin" de Renaud AUGUSTE-DORMEUIL au musée d’art contemporain du Val-de-Marne.  

© Martin Argyroglo / MAC/VAL. Production: MAC/VAL, musée d’art contemporain du Val-de-Marne.
Et l'entreprise s'adapte si bien qu'elle a su se faire une place enviable sur le marché de l'art contemporain. Aujourd'hui, elle réalise 60% de son chiffre d'affaires à l'international. Et ses créations ne finissent pas forcément dans un musée ou une galerie d'art : elle a créé une architecture design pour le Harmony of the seas, le plus grand paquebot du monde. Réalisateur de rêves. Un beau métier, non ? 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !