Olivier Gagnere, entre simplicité et sophistication au musée Magnelli

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/08/2015 à 12H40
Verrerie, mobilier, luminaires, objets et arts de la table, Olivier Gagnère crée depuis trente ans pour les plus grandes maisons d'édition.

Verrerie, mobilier, luminaires, objets et arts de la table, Olivier Gagnère crée depuis trente ans pour les plus grandes maisons d'édition.

© France 3 Culturebox

Le musée Magnelli, musée de la céramique de Vallauris, consacre sa grande exposition d’été au designer Olivier Gagnère. Cette rétrospective rassemble près de 200 œuvres et objets, soit trente ans de création ininterrompue marquée par un mélange de sophistication et de simplicité inspiré par les cultures et les savoir-faire d'artisans du monde entier.

Olivier Gagnère est un des designers français les plus connus à travers le monde. Ses créations se caractérisent par des lignes à la fois pures et complexes qui symbolisent l’art à la française mais revisité à la lumière de techniques puisées dans d’autres cultures. 

Reportage : M. Broucker / J-P. Bierlein / C. Espanol
Si l’on doit chercher les racines de la vocation d’Olivier Gagnère, il faut regarder comme souvent du côté de l’enfance. Son père était antiquaire à Paris et spécialiste de bronzes XVIIIe. "Il m'a fait faire le tour des Arts décoratifs d'Europe. A la maison, raconte le designer, on buvait dans du cristal anglais, du Flint Glass et on déjeunait dans de la porcelaine Arita XVIIIe".

Malgré cela, Olivier Gagnère se tournera d’abord vers études de droit avant de se consacrer à sa vraie passion, la création et les arts décoratifs. Il va découvrir le métier - ou plutôt les métiers, car sa curiosité est insatiable - en autodidacte au contact d'artisans, ébénistes, verriers, céramistes...
 
Olivier Gagnere

Olivier Gagnere

© Despatin & Gobeli

Sa carrière de designer débute en 1981 aux côtés d’Ettore Sottsass à Milan. Une carrière marquée par des collaborations avec de grands noms et de grandes maisons en France ou à l’étranger : la Manufacture Henriot à Quimper, les verreries de Murano, la Manufacture Fukagawa d’Arita, la maison Bernardaud à Limoges. Parmi les réalisations marquantes d’Olivier Gagnère, on peut citer l’aménagement en 1994  du Café Marly au Louvre où il revisite l'ambiance napoléonienne.
Olivier Gagnère, Palais Royal, 1993. Bridge. 70 x 56 x 62 cm.

Olivier Gagnère, Palais Royal, 1993. Bridge. 70 x 56 x 62 cm.

© Galerie Neotu
Il a également réaménagé une partie du cabaret Le Lido, signé le décor du restaurant de Pierre Gagnaire à Séoul et celui  de l'hôtel Marignan Champs-Elysées à Paris.
Le restaurant de Pierre Gagnaire à Séoul décoré par Olivier Gagnère

Le restaurant de Pierre Gagnaire à Séoul décoré par Olivier Gagnère

© Pierre Gagnaire

Rétrospective Olivier Gagnere
Musée Magnelli, Musée de la céramique de Vallauris
Tous les jours sauf le mardi
Jusqu'au 16 Novembre 2015
Tarifs: 2€/4€
Renseignements au : 04 93 64 71 83 / musee@vallauris.fr