Décès de Slavik, décorateur des drugstore Publicis

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/09/2014 à 18H50
Le drugstore Publicis en 1974 décoré pa Slavik

Le drugstore Publicis en 1974 décoré pa Slavik

© ESCH/SIPA

Figure des années 60-70, le décorateur français Slavik, qui avait conçu les drugstore Publicis et embelli de célèbres restaurants parisiens, est décédé vendredi à Paris à l'âge de 94 ans, a annoncé lundi à l'AFP sa fille, Barbara Vassiliev-Maynial.

D'origine russe, Slavik de son vrai nom Wiatscheslav Vassiliev, influencé par le surréalisme, a décoré plus de 400 restaurants, hôtels et boutiques en France et dans le monde.

Formé à l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs et à l'Institut des Hautes Etudes Cinématographiques, Slavik a débuté avec des décors de
théâtre, notamment pour le Vieux-Colombier et plusieurs ballets de Serge Lifar. L'architecte Jacques Adnet lui a commandé ensuite des mises en scène de mobiliers. Après-guerre, les Galeries Lafayette lui confient ses vitrines. Repéré par Marcel Bleustein-Blanchet en 1954, Slavik rejoint Publicis comme chef du service de l'esthétique industrielle. A ce titre, il conçoit trois ans plus tard le décor du premier drugstore français, celui des Champs-Elysées, puis ceux de Saint-Germain-dès-Prés, de la Défense et de Parly 2.
           
Parallèlement, Slavik réinterprète les pubs anglais avec, à Paris, le Pub Winston Churchill et la London Tavern. On lui doit aussi les décors de brasseries et bistrots, dont L'Européen à la Gare de Lyon. L'une de ses dernières créations a été en 1983 le décor et le mobilier du Jules Verne, le restaurant gastronomique de la Tour Eiffel, dispersés aux enchères en 2012.