10 projets encore en lice pour le monument en hommage aux victimes des attentats

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/04/2016 à 15H27
Le projet de Vincent Fusier

Le projet de Vincent Fusier

© France 3 / Culturebox

10 projets restent en lice pour le futur monument en hommage aux victimes des attentats de novembre 2015. il devrait être installé en face du Bataclan. L'un de ces projets vient de Franche-Comté où un plasticien et une entreprise horlogère se sont unis pour faire une proposition autour de l'arbre symbole de la justice : le chêne.

Un chêne c'est le symbole de la force, de la résistance au temps qui passe, ça a des racines puissantes et profondes, c'est aussi l'image de la justice depuis que Louis IX, Saint Louis, la rendit à l'ombre de cet arbre. Il a donc été choisi par Vincent Fusier, un designer indépendant francomtois pour son projet. Il comptait parmi les cinquante-cinq que l'association  "Génération Bataclan" a reçu après avoir lancé son appel aux créateurs pour la réalisation d'une oeuvre mémorielle citoyenne. Après une première sélection, il n'en reste plus que dix en course. Certains prennent la forme d'un mémorial où se recueillir. Dautres comme celui de Vincent Fusier dont des proches étaient présents au Bataclan le 13 novembre consistent en l'érection d'une sculpture très symbolique. Celle-ci, en bois, inox et plexiglas est réalisée avec le concours d'une entreprise horlogère francomtoise. La décision finale appartient aux internautes qui peuvent exprimer leur choix sur le site de l'association.

Reportage : F. Ménestret / D. Martin / C. Portalès
Reste que le choix d'un chêne pour ce monument en référence à la justice rendue par Saint Louis (1214-1270) prête à critique. Louis IX reste aussi dans l'Histoire pour sa participation active aux croisades et à son combat contre ceux que l'on appelait alors les Sarrazins. Il meurt d'ailleurs devant Tunis lors de la huitième croisade. Une éventuelle exploitation partisane de ce symbole parasite pourrait plomber la candidature de ce projet qui se veut consensuel.