Daniel Buren colorise la Fondation Louis Vuitton

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/05/2016 à 18H02
Les dalles de verres colorées de Daniel Buren apposées sur "les voiles" de la Fondation Louis Vuitton, de l'architecte Frank Gehry

Les dalles de verres colorées de Daniel Buren apposées sur "les voiles" de la Fondation Louis Vuitton, de l'architecte Frank Gehry

© JEREMY LEMPIN/EPA/MaxPPP

Daniel Buren, auteur des fameuses colonnes faisant face au Ministère de la Culture au Palais Royal, a relevé de couleurs l'architecture de la fondation Louis Vuitton à Paris, en disposant sur les dalles blanches existantes des filtres multicolores. Ces appositions transforment du tout au tout la perception du bâtiment conçu par Frank Gehry, pour créer un "Observatoiroir de la lumière" .

Les douze "voiles" de verre, à l'origine immaculées, ont été recouvertes de filtres de treize couleurs différentes disposés en quinconce. À un rythme régulier, 287 dalles rayées de bandes blanches, axées perpendiculairement au sol, apportent une ponctuation afin de "restituer la verticalité dans ce chaos organisé".

Daniel Buren a choisi treize couleurs : bleu trafic, jaune or, rose, rouge foncé, turquoise, vert, orange, orange rouge, vert foncé, rose saumon, rouge clair, bleu azur, bleu vert. Elles sont "proches les unes autres", parmi la gamme "très restreinte" des fabricants de ces filtres, et qui ne se suivent jamais. Chaque voile a sa couleur, sauf les voiles "pliées", qui en ont deux, l'une plus foncée que l'autre pour accentuer la pliure.

"Les voiles donnent l'impression de se gonfler"

"Je savais que ça allait transformer le bâtiment, mais la tranformation est beaucoup plus forte que ce que j'imaginais", reconnaît Daniel Buren. "Les voiles donnent l'impression de se gonfler, un effet que je ne m'attendais pas provoquer (...) Je crois que mon travail révèle quelque chose de l'architecture" ultra-complexe de Frank Gehry, "des éléments qu'on ne remarque pas habituellement", ajoute l'artiste.
l'Observatoire de la lumière de Daniel Buren pour la fondation Vuitton
Si le soleil est de la partie, les coursives et même les parties extérieures du "vaisseau" Vuitton sont animées par des reflets colorés, qui parfois se combinent. Des effets amplifiés par les parties vitrées du bâtiment "qui font office de miroir" et cessent d'être "des glaces dormantes". "On ne fait généralement pas attention aux ombres portées mais si elles sont en couleur, on les remarque", relève Daniel Buren.

Daniel Buren et Frank Gehry se connaissent depuis 40 ans. "Il souhaitait que je fasse quelque chose à la Fondation Vuitton, raconte l'artiste, et imaginait des sortes de drapeaux flottant au milieu de ses +voiles+ sur deux des terrasses."

Les "objets dans le vent", Daniel Buren ne les sent pas. Il préfère l'installation de filtres et lorsqu'il soumet son projet à Gehry, celui-ci le trouve "magnifique". Mais l'architecte ajoute aussitôt : "Il faut laisser au public un peu de temps, une année au moins, afin qu'il se familiarise avec l'architecture. Après tu seras libre de la transformer."

La Fondation d'entreprise Louis Vuitton, anciennement Fondation d'entreprise Louis Vuitton pour la création, lancée en octobre 2006, se situe 8 Avenue du Mahatma Gandhi, 75116 Paris.