Circus Remix : quand une femme seule dompte la piste

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/10/2017 à 11H12, publié le 01/10/2017 à 11H01
Circus Remix 3 © Erwan Soyer

Une artiste qui jongle, exécute le saut de l'ange, marche la tête à l'envers : c'est l'exploit de Maroussia Diaz Verbèke au théâtre Le Monfort à Paris. Seule sur scène mais accompagnée par des mots, des phrases qui forment des idées tout droit sortis... de la radio. Deux heures enivrantes de cirque d'aujourd'hui.

Le public est assis sur une estrade disposée en demi-lune sur la scène. Lumière tamisée. Ambiance intimiste garantie. "Attention, Attention, Attention. 5,4,3,2,1. Good evening, buona sera, bonsoir à toutes et à tous. Bienvenue dans Circus Remix". On entend une voix d'homme, puis de femme, puis d'un autre homme : ils disent des mots extraits d'émissions de radio, qui mis bout à bout forment des phrases sensées. Puis Maroussia Diaz Verbèke débarque au beau milieu de la scène sans dire un mot.
Circus Remix © PerrineCado

La femme aux multiples facettes

Elle ne se servira jamais de sa voix, seulement de son corps. Pendant deux heures, l'artiste tient tous les rôles : clown, jongleuse, équilibriste, funanbule... exécutant sauts périlleux et acrobaties en tout genre. Avec humour elle se transforme en fauve, juste en collant un "je suis un tigre" sur son tee-shirt, avant de sauter à travers un cerceau enflammé. "Elle va faire la chose la plus inutile au monde", peut-on entendre alors qu'elle s'apprête à marcher la tête à l'envers, à plus de 5 mètres du sol.

A la façon d'une Mary Poppins, elle sort de son large pantalon un deuxième costume de clown qu'elle offre à un spectateur un peu embarassé de se retrouver déguisé sur scène. A la manière de l'inspecteur Gadget, elle dispose d'un tas d'objets amusants à transformation : ainsi ses chaussures plates deviennent des escarpins à talons. Une magicienne qui change aussi de tenue en rampant sous le tapis au milieu de la scène. Beaucoup de second degré pour cette vraie performance de gymnaste que Maroussia assure solo, souvent sans protection, pendant tout le show.
Pendant quelques numéros, le public est invité à monter sur scène.

Pendant quelques numéros, le public est invité à monter sur scène.

© PerrineCado

Du cirque qui fait réfléchir

  • Chaque numéro est accompagné d'extraits d'émissions de radio. Trois ans de travail ont été nécessaire à Maroussia Diaz Verbèke pour les sélectionner. Au final cela donne une histoire avec une dizaine de thèmes sur la vie : l'audace, le défi, le sexe, le passé... Exemple cette maxime sur la pensée composée de mots piochés à droite à gauche : "Ça fait 10.000 ans"... "que on bidouille"... "avec la voix des autres et pas les mots qu'on invente, on fait que tricoter sa pensée avec euh"... "la pensée des autres".
  •  
  • Le spectacle se clôt par une joyeuse parade à laquelle se joint le public, agitant des drapeaux avec tous ces mots qui font la vie. On est surpris que le voyage dans l'univers de Maroussia Diaz Verbèke soit passé si vite.
  •  
  • Maroussia Diaz Verbèke était apparu dans le jubilatoire "De nos Jours [Notes on the Circus]", du collectif Ivan Mosjoukine.
  •  

  • ''Le cirque comtemporain''

    Depuis les années 70, c'est un type de spectacle de cirque dans lequel plusieurs genres artistiques sont combinés. Le divertissement et le spectaculaire ne priment pas comme dans le cirque traditionnel. Le but est de développer un spectacle complet qui a du sens :  la vision artistique propre à chaque artiste.