Caroline Secq : l'art de sublimer les détritus de l'Océan

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/07/2013 à 12H34
Plastiplage, Caroline Secq, 2013

Plastiplage, Caroline Secq, 2013

© France 3/ Culturebox

Caroline Secq est une plasticienne qui a créé un art unique en son genre. Elle se sert de rebuts ramassés sur les plages pour imaginer des compositions insolites. Un art qui fait réfléchir sur la propreté du littoral.

Cette ouverture artistique, Caroline Secq la tient de ses voyages. Entre les Etats-Unis et la France, Caroline Secq s’est installée depuis quelques années dans les Landes.
 Aujourd’hui, l'artiste a jeté l’ancre à Brive-la-gaillarde. "Anthropoplages", une exposition à visiter jusqu'au 1er septembre 2013. 

Reportage à Brive-la-gaillarde de Louis Roussel, Jean-Christophe Nicolas et Frédéric Jeannerat
Pour créer ses œuvres, Caroline Secq se sert de matériaux ni nobles ni naturels. Elle se balade le long des plages landaises et récolte, au gré des marées, tous les déchets parsemés sur le littoral. De la bouteille en plastique aux restes de seau et de pelles de plage, elle compose ses œuvres en fonction de sa pêche.