Art Karlsruhe : 10 000 œuvres d'art contemporain à vendre

Par @Culturebox
Publié le 17/02/2017 à 15H12
"Ceci n est pas un meme" (2017) par  Holger Kurt Jaeger © Uli Deck/dpa/picture-alliance/MaxPPP

Plus de 10.000 œuvres sont à découvrir jusqu'au 19 février 2017, à l'occasion de la foire internationale d'art moderne et contemporain de Karlsruhe (Allemagne). Un grand rendez-vous qui accueille 50 000 visiteurs autour de 200 galeristes. Les collectionneurs du monde entier se précipitent pour dénicher les nouveaux talents.

C'est ce qu'on appelle un "poids lourd" dans le milieu de l'art contemporain. Durant quatre jours la 14e édition de "Art Karlsruhe" rassemble les plus grands collectionneurs internationaux à la recherche de la
perle rare. Cette année les allées du parc des expositions de Rheinstetten accueillent 211 galeries et 1600 plasticiens. Les organisateurs d'"Art Karlsruhe" attendent 50 000 visiteurs.

Reportage : C. Munsch / C. laemmel / C. Baeumler

Art Karlsruhe : un potentiel très important

Pour les collectionneurs et les galeristes, une foire d'art contemporain c'est toujours un moment d'excitation et de joie. Au détour des couloirs d'"Art Karlsruhe", on croise ces grands amateurs d'art qui viennent faire leur "cher" marché. L'oeil aiguisé, l'air dubitatif ou satisfait, on reconnait facilement ces chercheurs de pépites.
art Karlsruhe bis © France 3 / Culturebox

En 13 ans, "Art Karlsruhe" est devenu l’un des trois plus grands marchés d’art du monde avec Londres et Paris. "C'est très important au niveau du coeur et des retombées pour la galerie, il y a un énorme potentiel ici", explique un galeriste installé à Colmar. 
 
"Sitzende" -  Peter Hermann - Sculpture de bronze

"Sitzende" -  Peter Hermann - Sculpture de bronze

© RONALD WITTEK/EPA/MaxPPP

Réviser ses classiques

La déambulation 2017 de "Art Karlsruhe" présente 10.000 œuvres. Cent ans d’histoire, de l’art moderne classique à l’art contemporain. A l'image de Jan Kuck, un artiste berlinois qui revisite l'oeuvre de Cranach l'Ancien avec des codes contemporains. "J'ai essayé de faire passer les vieux maîtres dans le présent avec respect et irrespect à la fois. J'enlève un peu de leur aura pour en faire une nouvelle interprétation", commente-t-il à propos de son tableau. 
 Jan Kuck © France 3 / Culturebox

A l'origine de "Art Karlsruhe", il y a Ewald Karl Schrade. L'homme jovial a toujours souhaité que l'événement soit un moment de partage. "Je constate par expérience que l'art gagne toujours en attractivité et que de plus en plus de jeunes gens sont en train de devenir des collectionneurs", analyse le commissaire de l'exposition. 

expo Art Karlsruhe

© France 3 / Culturebox

Avec son sens du spectacle revendiqué, "Art Karlsruhe" est tout le contraire de certaines manifestations d'art contemporain accusées parfois d'être élitistes.

Art karlsruhe ter © France 3 / Culturebox