Diaporama 12 photos
Par Valérie Oddos @Culturebox

Oscar Niemeyer, l'architecte des courbes, en images

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/12/2012 à 11H09
  • Palacio da Alvorada (palais de l'aube, 1957-58)
    01 /12
    Palacio da Alvorada (palais de l'aube, 1957-58)
    Résidence officielle des présidents brésiliens à Brasilia. Oscar Niemeyer a été chargé de construire la capitale, projet du président Juscelino Kubitschek, à la fin des années 1950.
    © Eraldo Peres/AP/SIPA
  • Le Congrès national brésilien (1960)
    02 /12
    Le Congrès national brésilien (1960)
    Construit sur la place des Trois pouvoirs à Brasilia, il est composé de deux coupoles dont l'une est renversée, et de deux tours jumelles. Il abrite le parlement brésilien.
    © Eraldo Peres/AP/SIPA
  • Le siège de l'Onu à New York (1952)
    03 /12
    Le siège de l'Onu à New York (1952)
    Oscar Niemeyer faisait partie du groupe qui a bâti le siège des Nations unies, dirigé par l'architecte français Le Corbusier
    © AP/SIPA
  • L'église de Pampulha, Belo Horizonte, 1943
    04 /12
    L'église de Pampulha, Belo Horizonte, 1943
    L'église Saint François d'Assise est la première grande oeuvre de Niemeyer. C'était une de ses préférées. Elle s'insérait dans un projet autour du lac artificiel de Pampulha, à Belo Horizonte, la capitale de l'Etat du Minas Gerais.
    © John Frumm / Hemis / AFP
  • L'immeuble Copan, São Paulo (1955-1966)
    05 /12
    L'immeuble Copan, São Paulo (1955-1966)
    Cet édifice de 115 mètres est situé en plein coeur de la capitale économique du Brésil. Il a été construit pour commémorer les 400 ans de la ville. Là, en 2007, le nombre 100 a été affiché sur sa façade pour fêter les cent ans de Niemeyer
    © Andre Penner/AP/SIPA
  • Le siège du Parti communiste français à Paris (1967-1971)
    06 /12
    Le siège du Parti communiste français à Paris (1967-1971)
    L'architecte, aux sympathies communistes, s'est réfugié en France pendant la dictature militaire. Le bâtiment de la place du colonel Fabien est construit en forme de S, comme l'immeuble Copan de São Paulo. Une coupole abrite la salle du Conseil national, ex-comité central du parti.Christophe Ena/AP/SIPA 
    © Christophe Ena/AP/SIPA
  • Maison de la culture, Le Havre (1972-1983)
    07 /12
    Maison de la culture, Le Havre (1972-1983)
    "Le Volcan" du Havre est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2005.
    © Mychèle Daniau / AFP
  • Le siège des éditions Mondadori, Milan (1975)
    08 /12
    Le siège des éditions Mondadori, Milan (1975)
    Une des réalisation emblématiques de Niemeyer. Sur un miroir d'eau, la structure en béton avec des arcs est devenue un des premiers exemples au monde d'espace ouvert abritant des bureaux
    © Luca Bruno/AP/SIPA
  • Musée d'art contemporain de Niteroi (1966)
    09 /12
    Musée d'art contemporain de Niteroi (1966)
    Depuis le bâtiment en forme de soucoupe volante, construit sur une petite falaise, on peut voir toute la baie de Rio
    © Vanderlei Almeida / AFP
  • Le centre culturel Oscar Niemeyer d'Aviles (Espagne, 2011)
    10 /12
    Le centre culturel Oscar Niemeyer d'Aviles (Espagne, 2011)
    Une des dernières grandes réalisations de l'architecte, il compte une  grande esplanade, une coupole, une tour et un bâtiment multi-usage.
    © Christophe Boisvieux / Hemis.fr / AFP
  • Le sambodrome de Rio (1984)
    11 /12
    Le sambodrome de Rio (1984)
    Construit par le grand architecte pour les défilés des écoles de samba de Rio lors du carnaval, il a été rénové cette année sous la supervision de Niemeyer. Le lieu va servir à certaines compétitions des Jeux Olympiques de 2016
    © TASSO MARCELO / AGENCIA ESTADO / Agência Estado / AFP
  • Le Musée national de Brasilia (2006)
    12 /12
    Le Musée national de Brasilia (2006)
    45 ans après l'inauguration de Brasilia, Niemeyer a conçu le Musée national de la capitale et la bibliothèque nationale
    © Evaristo Sa / AFP

Oscar Niemeyer s'est éteint mercredi à l'âge de 104 ans. Figure majeure de l'architecture du XXe siècle, il a dessiné des centaines de bâtiments pendant près de huit décennies et jusqu'à sa disparition. L'architecte brésilien a distillé ses créations tout en courbes dans le monde entier, depuis le siège de l'Onu à New York au centre culturel d'Aviles en Espagne ou à l'université de Constantine en Algérie. Sa plus grande réalisation reste la capitale du Brésil, Brasilia, créée de toutes pièces et inaugurée en 1960