Les villes du futur seront écologiques ou ne seront pas !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/03/2014 à 13H01
Immeuble vert à Taipei,  imaginé par le cabinet Callebaut Architectures 

Immeuble vert à Taipei,  imaginé par le cabinet Callebaut Architectures 

© DR / Cabinet Callebaud architectures

Imaginez un futur idéal, un monde parfait où les logements seraient aussi des "éco-logis". C'est le rêve des architectes qui imaginent une ville de demain faite d'immeubles intelligents capables de transformer nos déchets en énergie renouvelable. Et si ce rêve était une réalité toute proche ?

Vincent Callebaut est un architecte belge installé à Paris. Son cabinet  planche actuellement sur plusieurs projets à travers le monde. Son rêve n'est pas une utopie. Pour lui, il s'agit bien d'une réalité immédiate. C'est avec des projets forts et dymaniques que ces architectes veulent imaginer et construire nos villes de demain.  

Reportage : C. De Vallambras / M. Vagner / A. Locasio / J. Pires
Aujourd'hui, les énergies renouvelables sont regroupées sous plusieurs grandes catégories.  Panneaux solaires, géothermie, énergie éolienne ou hydraulique, toutes ces énergies propres sont issues d'une source naturelle et  permettent, une fois renouvelées, de procurer chaleur et énergie dans les habitats individuels ou collectifs. Face au réchauffement de la planète, aux dysfonctionnements climatiques et à la pollution atmosphérique, entreprises et collectivités territoriales ont agi. La norme HQE (Haute qualité environnementale) apparue dans les années 90 a permis aux constructeurs de s'appuyer sur une charte précise en termes de bâti propre.  
Immeuble sur le bassin de la Villette à Paris, certifé HQE, Projet imaginé par les architectes Chaix et Morel  

Immeuble sur le bassin de la Villette à Paris, certifé HQE, Projet imaginé par les architectes Chaix et Morel  

© GARDEL BERTRAND / HEMIS.FR
 
Les immeubles de demain intégreront d'autres qualités environnementales. Ils seront capables de renouveler à la fois les énergies propres et de digérer la pollution pour les rendre utiles à l'habitat. Une maison auto-nettoyante et auto-suffisante en énergie, un rêve qui n'a rien d'une utopie pour les écologistes et les architectes verts. 
Immeuble du futur vert © Callebaud Architecture