Le doigt d'honneur de Frank Gehry à ses détracteurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/10/2014 à 13H51
Le doigt d'honneur de Frank Gehry à Oviedo

Le doigt d'honneur de Frank Gehry à Oviedo

© Patrick Hertzog / AFP

Frank Gehry, 85 ans, se trouvait à Oviedo (nord de l'Espagne), pour recevoir un prix des mains du roi d'Espagne Felipe VI vendredi, lorsqu'il a réagi, visiblement agacé, à un journaliste qui lui demandait la veille comment il répondait à ceux qui qualifient son travail "d'architecture spectacle".

Sans un mot, l'architecte de 85 ans né au Canada, auteur de l'immense vaisseau de la Fondation Vuitton qui vient d'être inauguré à Paris, a levé son majeur en direction des journalistes puis pris une gorgée de café.
 
"Des bâtiments stupides"
 
Célèbre en Espagne pour son musée Guggenheim, qui a contribué à revitaliser la ville industrielle de Bilbao dans le nord, Frank Gehry a ensuite affirmé que, "dans le monde actuel, 98% des bâtiments construits sont de la pure merde".
 
"Il n'y a pas de sens du design, aucun respect de l'humanité, du jugement, de rien. Ce sont juste des bâtiments stupides", a-t-il ajouté.
Le doigt d'honneur de Frank Gehry
 
Affirmant que seuls quelques architectes accomplissaient un travail "spécial", il s'est énervé : "Pour l'amour de Dieu, voulez-vous bien nous laisser tranquilles... Je travaille avec des clients qui respectent l'art de l'architecture. Ne posez pas de questions stupides."
 
Gehry prix Prince des Asturies
 
Saluant ses constructions caractérisées par un "jeu de virtuose avec des formes complexes" et "l'utilisation de matériaux peu communs, comme le titane", le jury lui avait décerné en mai le prix Prince des Asturies des Arts, doté de 50.000 euros, affirmant qu'il avait "défini l'architecture du demi-siècle écoulé".
 
Né en 1929 à Toronto, Frank Gehry a pris la nationalité américaine après s'être installé en 1947 avec ses parents à Los Angeles. En 1954, il avait passé son diplôme d'architecture à l'université de Basse Californie.
 
En 2013, le metteur en scène autrichien Michael Haneke avait reçu le prix  Prince des Asturies des Arts. Au total, la Fondation, dont le siège est à Oviedo, décerne chaque année depuis 1981 huit prix dans plusieurs catégories.
 
Parmi les autres grands noms primés cette année figurent l'écrivain irlandais John Banville, en littérature, le marathon de New York pour les sports et le programme de bourses Fullbright du gouvernement américain dans la catégorie "Coopération internationale".