La Serpentine Gallery de Londres ouvre une annexe créée par Zaha Hadid

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/09/2013 à 09H30
Le nouvel espace de la Serpentine Gallery à Londres, dessiné par l'architecte Zaha Hadid, ouvre ses portes le 28 septembre 2013

Le nouvel espace de la Serpentine Gallery à Londres, dessiné par l'architecte Zaha Hadid, ouvre ses portes le 28 septembre 2013

© Leon Neal / AFP

La Serpentine Gallery de Londres inaugure un nouvel espace dessiné par l’architecte irako-britannique Zaha Hadid, qui accueillera à partir de samedi des expositions d’art contemporain dans Kensington Gardens.

Située à cinq minutes à pied de sa grande soeur, la Serpentine Sackler Gallery s'étend sur 900 m2, comprenant un lieu d'exposition et un restaurant.
 
A une ancienne poudrière datant de 1805 de style néoclassique Zaha Hadid a adjoint un espace tout en transparence recouvert d'un toit en forme de vague blanche.
 
La nouvelle galerie ouvre ses portes au public samedi avec une exposition d'un sculpteur argentin, Adrián Villar Rojas.
 
La Serpentine Gallery, ouverte en 1970, a accueilli les expositions de 1.600 artistes, qu'il s'agisse de nouveaux talents ou de créateurs confirmés comme Louise Bourgeois, Damien Hirst, Jeff Koons, Andy Warhol et Ai Weiwei.
 
Zaha Hadid avait déjà construit un pavillon éphémère pour la Serpentine Gallery en 2000. Seule femme à avoir obtenu le prix Pritzker, équivalent du Nobel pour l’architecture (en 2004), Zaha  Hadid a conçu entre autres l'opéra de Canton (Chine) et le musée d'art  contemporain MAXXI à Rome. Elle a installé en 2011 son pavillon Mobile Art, une espèce de vaisseau blanc créé en 2007 pour Chanel.
 
Née à Badgad en 1950, Zaha Hadid a été formée à Londres où elle travaille aujourd’hui.