La seconde vie de la station balnéaire d’Hitler crée la polémique

Par @OlivierFlandin
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/10/2013 à 16H04
Vue aérienne de la cité balnéaire voulue par Hitler à Prora au bord de la Baltique

Vue aérienne de la cité balnéaire voulue par Hitler à Prora au bord de la Baltique

© Jens Koehler/ DDP/AFP

La question du patrimoine allemand des années sombres suscite toujours débats et polémiques dans le pays. C’est encore le cas pour l'embarrassante station balnéaire d'Hitler inaugurée en 1939 à Prora qui se transforme en hôtel et appartements. Avec vue imprenable sur la mer Baltique et sur l’Histoire.

Reportage France 2 : A. Boutet / N.Metauer / J.Clin / C.Desse
Hitler avait demandé aux architectes nazis de concevoir un lieu de vacances idéal pour récompenser les familles modèles. L’imposante barre d'immeubles de 4,5 km de long qui pouvait accueillir 20 000 personnes a bien été construite, mais n’a jamais pu recevoir de vacanciers en raison de la guerre qui a débuté trois mois après son inauguration
 
Les  bâtiments sont depuis à l’abandon. Certains, gênés par son histoire, sont pour les détruire, d’autres pour les rénover malgré les coûts exorbitants. Le simple ravalement d’un bloc serait estimé à plusieurs dizaines de millions d’euros.
Quelques projets ont toutefois vu le jour : une auberge de jeunesse a déjà ouvert ses portes, un hôtel est en chantier et des appartements témoins sont déjà visités par des acheteurs potentiels qui viennent de toute l’Allemagne.
Vue du projet initial d'Adolf Hitler

Vue du projet initial d'Adolf Hitler

© Ursula Dueren/DPA/AFP