L'ancien siège de L'Humanité, dessiné par Niemeyer, abritera une sous-préfecture

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/04/2015 à 14H51
L'ancien siège de l'Humanité, ici en 2004.

L'ancien siège de l'Humanité, ici en 2004.

© Frederic DUGIT/PHOTOPQR/LE PARISIEN

Le siège historique du quotidien L'Humanité à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), oeuvre de béton de l'architecte brésilien Oscar Niemeyer, racheté par l'Etat, va devenir une sous-préfecture, un chantier dont la première pierre doit être scellée ce jeudi 16 avril.

Achevé en 1989, le bâtiment tout en courbes, dans le style du maître brésilien du béton, a servi de siège au journal L'Humanité jusqu'en 2008. L'État a racheté le bâtiment du quotidien communiste impécunieux en 2010 pour 12 millions d'euros.

Les travaux de réhabilitation s'achèveront en 2018

La sous-préfecture de Saint-Denis qui va s'y installer est pour l'instant située dans un immeuble HLM de Saint-Denis, dans des locaux trop exigus, et une partie des administrés est reçue à Bobigny, le chef-lieu. La réhabilitation du bâtiment de 5 étages, pour un coût de 20 millions d'euros, doit s'achever en 2018.

Communiste, Niemeyer, décédé en 2012, est célèbre pour avoir façonné la capitale brésilienne, Brasilia. En France, il a aussi construit le siège du Parti communiste, Place du Colonel-Fabien à Paris, et la Maison de la culture du Havre.