Kaunas la Lituanienne, Grenoble la Française : l'empreinte de l'architecture Bauhaus

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/04/2017 à 11H42, publié le 13/04/2017 à 10H58
A droite l'architecture de Grenoble et à droite celle de Kaunas 

A droite l'architecture de Grenoble et à droite celle de Kaunas 

© France 3 / Culturebox

À l’occasion du 20e anniversaire du jumelage entre Grenoble et Kaunas, la Maison de l'International de la Ville de Grenoble présente une exposition photographique sur la ville lituanienne du 11 au 28 avril 2017. 52 clichés en noir et blanc proposent une visite des bâtiments qui ont écrit l'histoire de l'architecture moderne en Lituanie à l'instar de Le Corbusier ou de l'école du Bauhaus.

Depuis 20 ans Grenoble et Kaunas en Lituanie nouent un lien d'amitié et d'échange culturel à travers un jumelage qui unit la France et la Lituanie.

La Maison de l’International de la Ville de Grenoble présente une exposition de 52 panneaux de photo, dessins et plans de construction qui retracent l'importance de l'architecture moderne à Kaunas durant une période de 20 ans (1919-1939). La ville lituanienne concourt cette année à son inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Reportage : JC. Pain / Y.M. Glo / L. Di Bin

Grenoble / Kaunas : même combat

2000 kilomètres les séparent, mais Grenoble et Kaunas partagent aussi un style architectural très marqué. Une architecture fonctionnelle, rationnelle et épurée. La fioriture fait place à des façades austères et massives. "L'accent est mis en particulier sur les lignes verticales et horizontales qui se coupent à angle droit mais aussi l'utilisation de la courbe", détaille Martine Jullian, élue grenobloise déléguée au patrimoine. 

Grenoble

Grenoble

© France 3 / Culturebox

L'époque moderne gagne la Lituanie

Les idées modernistes qui se propagent dans la plupart des pays du monde occidental après la Première Guerre mondiale atteignent très vite la Lituanie. Dès 1920, alors que la Pologne occupe Vilnius, Kaunas devient la capitale de la République indépendante de Lituanie (1920-1939) et la ville la plus importante de Lituanie.

Autrefois, ville de garnison impériale russe modeste, elle acquiert soudainement une nouvelle importance sur la carte de l'Europe et se transforme en "Petit Paris de l'est". "Cette petite ville minable de province est devenue une vraie capitale à l'égal de toutes les capitales d'Europe", raconte Simonas Kairys, le vice-maire de Kaunas.
Kaunas façade 2 © DR

Le Corbusier et Bauhaus entrent à Kaunas

Au cours de cette période, la ville connait la phase la plus importante dans son développement historique et culturel. Devenue capitale, des ingénieurs et architectes sont appelés pour créer toutes les infrastructures nécessaires : les institutions gouvernementales, les musées, les établissements d'enseignement, des bureaux d'affaires, hôtels, locaux industriels, le logement et l'infrastructure générale de la ville.

C'est ainsi que les architectes lituaniens commencent à concevoir et à construire des maisons dans le style du modernisme, proche de l'école allemande du "Bauhaus".   
kaunas bauhaus.png © DR

-> Regardez ce diaporama qui fait découvrir l'architecture de Kaunas avec la bande-son en lituanien !
Les graines révolutionnaires semées par Le Corbusier, Walter Gropius, Mies van der Rohe, et d'autres architectes de renommée mondiale et des écoles d'architecture, ont trouvé un terrain fertile dans des milliers d'endroits dans le monde entier. A Kaunas, le développement urbain et architectural n'est pas marqué par un seul style architectural, mai au cours des années 1930 c'est plutôt  la phase initiale du mouvement moderne qui se dessine. Un paysage architectural enrichi par la diversité des communautés ethniques.
Kaunas façade © DR


Chaque architecte crée son propre style et se distingue par différentes variations modernes. Ces variations comprennent  des éléments historiques, une recherche de style national ou plus simplement tente de transmettre les grands principes du modernisme. Jusqu’à nos jours Kaunas est probablement la seule ville dans le monde où tant de bâtiments de ce style ont été construits et sont restés intacts.

Moderne et indépendante même sous la coupe russe

Après la seconde guerre mondiale, Kaunas retombe sous le joug de l'Union soviétique mais l'architecture massive et austère est conservée dans l'état. "A l'époque soviétique c'était une ville très lituanienne et conservatrice et très attachée aussi à son indépendance. Ce qui nous a permis de garder ce patrimoine", souligne Ina Pukelyte, présidente du Comité Culture Kaunas. 
Kaunas rationnement © DR


Kaunas est la future capitale de la Culture Europénne en 2022.