Feuilleton : faites le tour du monde des tours du monde

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/03/2014 à 16H56
"Le décapsuleur" de Shangaï mesure 472 mètres de haut

"Le décapsuleur" de Shangaï mesure 472 mètres de haut

© France 2 / Culturebox

La rédaction de France 2 propose une série entre patrimoine et architecture. Un voyage exceptionnel qui nous fait découvrir le mystère et le gigantisme des tours qui ont marqué les esprits et qui attirent encore des millions de visiteurs. Réalisée par ses correspondants du monde entier, l'expédition nous mène dans les hautes sphères de New-York à Pise, en passant par Shanghaï ou Londres.

Episode 1 : New-York : voyage à l'intérieur des buildings
C'est dans le coeur et sur le haut du crâne du "Flatiron" que nous conduit cette première étape du voyage. Construit dans Manhattan en 1902, l'immeuble de 22 étages et de 87 mètres de hauteur est doté d'une architecture gréco-romaine vraiment surprenante pour un immeuble new-yorkais. Le caractère insolite de l'édifice provient aussi de sa forme extrêmement étroite dûe au croisement de la 5e avenue avec Broadway. Le "Flatiron" jouit aussi d'un emplacement de choix : une vue imprenable sur l'Empire State Building ! 
Episode 2 : Pise, un air penché depuis 850 ans
La deuxième étape de ce voyage nous mène en Italie, en Toscane et plus précisément à Pise. Un angle de 3.99° lui vaut une célébrité qui dépasse ce léger penchant. Erigée sur une plaine alluviale en 1173 cette anomalie architecturale est apparue quasiment au début de sa construction. Aujourd'hui des millions de touristes viennent se prendre en photo devant la tour et escalader les huit étages en marbre de Carrare. Ces nombreuses visites ont fini par user la vieille dame, qui s'est vue fermée pendant plus de 10 ans pour un important chantier de restauration. En 2001 la Tour de Pise est officiellement sauvée de l'effondrement et rouvre ses portes au public. 

Episode 3 : L'Atomium domine le plat pays
Du haut de ses 102 mètres, l'Atomium est un monument phare à Bruxelles. Construit en forme d'atome pour l'exposition universelle de 1958, les neuf sphères de l'Atomium représentent la science et l'avancée de la recherche. 
Aujourd'hui le lieu se visite bien sûr, mais il propose surtout un très bon restaurant et un logis atypique pour les enfants des écoles. Si l'édifice dispose d'un ascenseur ultra rapide qui mène les visiteurs à 92 mètres en 23 secondes, les plus téméraires peuvent se laisser tomber dans le vide au bout d'une tyrolienne.
 

Episode 4 : Shanghaï , le gratte-ciel ultra fortifié

Cette quatrième étape nous mène en Chine à Shanghaï avec l'ascension du centre mondial des finances de la ville, appelé aussi "Le Décapsuleur". D'une hauteur totale de 492 mètres, l'immeuble qui figure parmi les plus hauts du monde, construit par un cabinet d'architectes de New-York, a été achevé en 2008. L'édifice compte en tout 101 étages mais tous ne sont pas habités. En effet, tous les douze étages, un palier refuge est spécialement dédié en cas d'incendie pour accueillir les 16.000 habitants de la tour. "Le Décapsuleur" se visite au 474è étage, c'est dire si la vue plongeante est enivrante ! 
 


Episode 5 : Les joyaux de la couronne d'Angleterre protégés par les corbeaux

L'aventure se termine dans la capitale anglaise où, la Tour de Londres suivant la tradition britannique est restée dans son jus avec quelques petits détails succulents en plus. Débuté en 1066, Guillaume Le Conquerant fait construire la Tour Blanche en 1078.  Enorme forteresse au bord de la Tamise, elle servit de palais royal, d'armurerie, de trésorerie et de ménagerie mais l'édifice était surtout la prison du Royaume. Les geôles témoignent encore de la férocité de l'enfermement.
Aujourd'hui La Tour de Londres conserve encore "Les Joyaux de la Couronne", qui font partie de la collection royale et qui sont encore régulièrement utilisés par Sa Majesté la Reine.