Et si la ville de demain se faisait sur l'eau

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/05/2015 à 17H43
Face à la montée des océans et à la hausse de la démographie, l'architecture de demain intègrera l'eau dans tous ces projets

Face à la montée des océans et à la hausse de la démographie, l'architecture de demain intègrera l'eau dans tous ces projets

© France 2 / Culturebox

C'est un double constat alarmant, il n'y a plus de place sur Terre pour accueillir tous les logements et la montée des eaux est imminente. Les architectes d'aujourd'hui se creusent les méninges pour trouver des solutions futures. De l'horizontal au vertical la ville de demain s'invente aussi avec l'eau. Sur mais aussi sous l'eau, tous ces projets un peu fous donnent aux villes un visage aquatique.

C'est urgent  ! La densité de la population est exponentielle et le niveau d'eau des océans monte sans cesse. Dans 100 ans la population mondiale passera de 7 à 11 milliards d'individus sur terre. L'architecture contemporaine doit dès maintenant penser à de nouveaux modes d'habitation. Pour contrer ce problème moderne, la solution ne réside plus seulement dans la construction horizontale mais aussi dans le déploiement vertical voire aquatique. 

Demain les villes flottantes, un reportage réalisé par Y. Junqua / Y. Relat / F. Beaudonnet / N. Auer / T. Breton / F. Furnemont / J. Martin . B. De Saint Joré / M. Gouiric

Une architecture visionnaire aux Pays-Bas

La construction pléthorique liée au baby-boom de l'après guerre jusqu'à la fin des années 70 a conduit progressivement au manque de place. Un état des lieux que la Hollande connait depuis longtemps. Les architectes des Pays-Bas  planchent depuis de nombreuses années sur un cadre agréable en communion avec les canaux et la mer. Dans le port de Rotterdam, un projet de bulle flottante pour accueillir un hall d'exposition est actuellement en construction. "On prévoit qu'en 2030 la moitié de la population mondiale vivra à moins de 100 km des côtes, notre solution est particulièrement flexible pour construire et contourner ce problème" assure Rutger de Graaf, ingénieur du cabinet Deltasync. 
Le projet de l'agence néérlandaise Deltasync, la bulle flottante du port de Rotterdam

Le projet de l'agence néérlandaise Deltasync, la bulle flottante du port de Rotterdam

© Deltasync


Des cités intelligentes et insubmersibles 

A Amsterdam, un quartier entier accueille des résidences flottantes qui ont l'avantage d'être bioclimatiques car régulées par la température de l'eau en été comme en hiver.  

Autre intérêt des villes flottantes, la sécurité face à la montée des eaux soudaine. Avec un système d'archipel construit sur l'océan, les villes suivent plus naturellement le mouvement des tempêtes et des secousses.  
Les maisons flottantes dans un quartier d'Amsterdam

Les maisons flottantes dans un quartier d'Amsterdam

© France 2 / Culturebox

La cité flottante va voir le jour

A en croire les chercheurs en démographie, la ville flottante c'est pour demain. Hervé Le Bras est démographe à l'INED (Institut National des Etudes Démographiques), il détaille la progression des constructions aquatiques. "D'abord ça sera des aéroports, puis des entreprises de haut-niveau et autour s'installeront des quartiers de personnes riches"

Vincent Callebaut présente son projet de ville sous-marine "Lylypad"

Vincent Callebaut présente son projet de ville sous-marine "Lylypad"

© France 2 / Culturebox

Vivre sous l'eau

Dans les rêves les plus fous des urbanistes, la ville de demain s'invente sur l'eau mais aussi sous l'eau. Vincent Callebaut est un architecte français qui produit sans des projets ambitieux et idéalistes. Son dernier bébé s'appelle "Lylypad" et intègre un grand réservoir sous l'eau. "Ce grand voile cristallin derrière lesquels s'organisent toutes les fonctions liées au commerce, au bureau et aux loisirs".