Destruction de la Tour Paris 13 : souvenirs, souvenirs...

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/04/2014 à 15H29
Tour Paris 13e,  le 3 avril 2014

Tour Paris 13e,  le 3 avril 2014

© Joel Saget/AFP

Les travaux de destruction de la Tour Paris 13 ont démarré le 3 avril. Un site rendu célèbre par la centaine de graffeurs internationaux qui l'a investi à l'automne dernier.

Désertée par ses locataires relogés et prioritaires pour un futur bâtiment flambant neuf, cette tour défraîchie des années 1960, de neuf étages, sera entièrement détruite cette semaine.
A l'automne 2013, 100 graffeurs ont investi la tour

A l'automne 2013, 100 graffeurs ont investi la tour

© Joel Saget/AFP
Une tour qui restera gravée dans la mémoire de ses anciens résidents et des 100 graffeurs, de 16 nationalités, qui l'ont investi pendant 7 mois pour une carte blanche exceptionnelle avant destruction.

A l'origine de cette folle aventure : la galerie parisienne Itinerrance, spécialisée dans le graffiti, soutenu par le propriétaire de cet immeuble situé en bord de Seine, quai d'Austerlitz, dans le XIIIe arrondissement.

Au mois d'octobre, tous les jours le public a été invité à découvrir cette incroyable exposition collective et éphémère.  

Voir le Blog de Thierry Hay : Tour Paris 13 Street Art sur 9 étages avant destruction

 

Tour Paris 13e

Tour Paris 13e

© DR
Oeuvre de l'artiste portugais Samina réalisé dans la Tour Paris 13.

Oeuvre de l'artiste portugais Samina réalisé dans la Tour Paris 13.

© Joel Saget / AFP

Une oeuvre de l'artiste italien Hogre réalisée dans la Tour Paris 13

Une oeuvre de l'artiste italien Hogre réalisée dans la Tour Paris 13

© Joel Saget / AFP