Décès du paysagiste Michel Corajoud, concepteur du "miroir d'eau" à Bordeaux

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/10/2014 à 19H57
Le miroir d'eau à Bordeaux

Le miroir d'eau à Bordeaux

© NICOLAS TUCAT / AFP

L'architecte paysagiste Michel Corajoud, concepteur du "miroir d'eau" à Bordeaux, est mort mercredi matin à son domicile parisien, à l'âge de 77 ans, des suites d'un cancer, a annoncé son épouse Claire Corajoud.

"Il venait me rejoindre à l'atelier et s'est effondré dans le jardin de l'immeuble" où le couple réside, a précisé Mme Corajoud. Elle a ajouté avoir reçu en début de soirée "un appel d'Alain Juppé", le maire de Bordeaux, où Michel Corajoud avait participé à la réhabilitation des quais de la rive gauche.

Jalon symbolique du renouveau de la ville, le "miroir d'eau" de Michel Corajoud, livré en 2006, a fait école en France et dans le monde jusqu'en Chine. "Les gens l'ont adopté de façon assez phénoménale. On l'avait un peu anticipé, mais ça nous a dépassés. Ils en ont fait un lieu urbain comme il en existe peu", s'étonnait récemment encore le paysagiste.

Le Miroir est révélateur "d'une époque où en terme d'architecture urbaine on commence à penser différemment, à cesser de +gesticuler+, pour s'intéresser aux gens, penser à eux et faire en sorte qu'ils soient bien dans l'espace", résumait le paysagiste, qui a notamment signé le Jardin d'Eole à Paris (XVIIIe).

Depuis 1975 Michel Corajoud était associé à son épouse, comme lui paysagiste. "C'était un passionné, et il travaillait encore, mais beaucoup moins parce qu'il était très affaibli par la maladie et les traitements de chimiothérapie". Renzo Piano, avec qui il avait collaboré sur le projet de la Cité internationale de Lyon, a été l'un des premiers à rendre hommage à cet homme qu'il "connaissait bien et depuis longtemps".

Michel Corajoud a été "l'un des premiers grands paysagistes à conceptualiser en France une nouvelle approche du paysage urbain contemporain", a écrit sur son site internet l'architecte italien en apprenant sa mort mercredi. Le paysagiste français, né le 14 juillet 1937 à Annecy, avait suivi une formation à l'École nationale supérieure des arts décoratifs, puis avait fait ses classes au côté de Bernard Rousseau, ancien collaborateur de Le Corbusier.