Décès de Gae Aulenti, star de l'architecture italienne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/11/2012 à 13H54
Gae Aulenti (à droite) inaugure le musée d'Orsay qu'elle a aménagé, en compagnie de François Mitterrand, Valéry Giscard d'Estaing et Françoise Cachin (1er décembre 1986)

Gae Aulenti (à droite) inaugure le musée d'Orsay qu'elle a aménagé, en compagnie de François Mitterrand, Valéry Giscard d'Estaing et Françoise Cachin (1er décembre 1986)

© Derrick Ceyrac / AFP

L’architecte italienne Gae Aulenti est décédée mercredi soir à son domicile milanais, à l’âge de 84 ans. C’est elle qui avait aménagé le musée d’Orsay à Paris. Egalement graphiste, designer et scénographe, elle avait créé en 1965 la lampe Pipistrello, objet culte du design du XXe siècle

Gae Aulenti, qui était malade depuis un moment, avait fait sa dernière  apparition publique il y a 15 jours seulement à Milan, pour recevoir un prix  pour sa carrière.

"Ma mère était malade depuis longtemps mais elle a résisté autant qu'elle a  pu. Elle a cherché à se motiver et a participé à cette cérémonie avec  enthousiasme", a affirmé sa fille Giovanna, citée par La Repubblica. Le quotidien italien salue celle qu’il appelle « la dame de l’architecture », et qu’il qualifie de « pionnière des architectes-stars ».

L'architecte du Musée d'Orsay
Née en décembre 1927 à Palazzolo dello Stella, dans le Frioul-Vénétie  Julienne (nord-est de l'Italie), Gae - de son vrai nom Gaetana- Aulenti a fait des études d'architecture à Milan.

Elle a travaillé comme styliste, architecte et architecte d'intérieur, et enseigné aux Etats-Unis, au Canada, en Espagne et en Allemagne.

La transformation, au début des années 1980, de la gare d’Orsay en musée est une de ses créations les plus célèbres. Gae Aulenti a aussi réaménagé, dans les années 1980, le Centre national d’art et de la culture Georges Pompidou à Paris.

De nombreux hommages
"C'est une grande dame de l'architecture et du design, mais c'est aussi une grande dame par rapport au Centre Pompidou, que nous perdons", a déclaré le directeur du musée d'art moderne du Centre Pompidou, Alfred Pacquement. Sept ans après la création du centre, "elle a complètement refondu l'architecture intérieure des salles du musée", jusqu'alors faites de cloisons  mobiles. Elle a ainsi conçu "une grande galerie de circulation, le rythme des  salles et surtout l'éclairage indirect".

Gae Aulenti a fait don au musée de nombreuses oeuvres dont la première édition de la lampe Pipistrello qu'elle avait créée en 1965, et qui  figure au nombre des objets cultes du design du XXe siècle.

Elle a aussi dessiné l’entrée de la gare Santa Maria Novella de Florence en 1990, aménagé le Musée national d’art catalan de Barcelone et travaillé à la restructuration du Palazzo Grassi à Venise.

En Italie, le président de la République Giorgio Napolitano, le ministre de la Culture Lorenzo Ornaghi, le maire de Milan Giuliano Pisapia et le président du Sénat Renato Schifani ont rendu hommage à l'architecte décédée.