Brooklyn, Tower Bridge, rivière Kwaï, ces ponts qui inspirent les cinéastes

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/03/2017 à 16H26, publié le 16/03/2017 à 10H35
Le pont de Brooklyn à New York

Le pont de Brooklyn à New York

© France 2 / Culturebox

De Brooklyn à la Rivière Kwaï en passant par Tower Bridge, France 2 propose un petit tour du monde des ponts les plus emblématiques. Ouvrages d'art gigantesques ou architecture atypique, les ponts sont aussi porteurs d'Histoire et de scènes mythiques du cinéma.

Ils ont traversé des siècles et des millions de piétons les empruntent chaque année, les ponts font le lien entre les hommes et les quartiers. Objets de tous les fantasmes et de toutes les légendes, ces ouvrages font rêver les amateurs d'architecture et inspirent toujours autant les réalisateurs de films et les photographes. 

De New York à la Thaïlande, de Londres à Paris, la caméra de France 2 embarque le voyageur pour un périple facsinant. 

  • Woody Allen , Gene Kelly et Tarzan, tous sur le pont de Brooklyn

C’est l’un des monuments les plus prestigieux et les plus visités de New York. Sur près de 2 kilomètres de long, le pont de Brooklyn traverse l’East River en reliant Brooklyn à l’île de Manhattan et offre une vue imprenable sur la skyline de New York. En le traversant, toute la puissance, la liberté et l'inspiration de l'Amérique s'expriment. Woody Allen et Scorsese en ont fait un personnage récurrent, Tarzan l'escalade en 1942, Gene Kelly et Frank Sinatra l'encensent dans "Un jour à New York", film de Stanley Donen, en 1949. Construit entre 1870 et 1883, le pont est l'œuvre de John Augustus Roebling qui meurt sur le chantier quelques jours après le début des travaux. Son fils prend le relais mais se casse aussi les deux jambes, c'est donc sa femme qui assure le suivi du chantier. Lors de son inauguration c’était le pont suspendu le plus grand du monde. Il mesure 1825 mètres de long et pèse 15 000 tonnes, sans les piliers ni les câbles.

Reportage V. Astruc / L. Desbois / A. Willias / A. Monange
  • Le Pont de la Rivière Kwaï : un livre, un film et une bande son inoubliable 

En Thaïlande, le pont sur la rivière Kwaï est une icône de la ville Kanchanaburi car le "train de la mort passe dessus", dit avec fatalité un guide du pays. Construit lors de la Seconde Guerre mondiale par des travailleurs forcés sous les ordres de l'Armée impériale japonaise, il est devenu célèbre grâce au roman de Pierre Boulle et au film qu'il a inspiré. 100 000 travailleurs asiatiques et 30 000 prisonniers de guerre occidentaux ont travaillé sur la ligne qui l'emprunte. Beaucoup ont perdu la vie suite aux mauvais traitements, aux maladies et aux bombardements. 21 300 personnes y ont trouvé la mort, ce qui lui vaut son surnom macabre de "voie ferrée de la mort". Le pont définitif en structure métallique voit le jour en 1943 et se visite encore aujourd'hui. Un musée rend hommage aux prisonniers qui ont construit le pont. "Ça permet aux visiteurs de comprendre les terribles conditions de vie dans les camps", explique encore le guide. Les touristes qui viennent se photographier ont encore en tête le film de David Lean sorti en 1957 et sa célèbre bande originale : des prisonniers qui sifflent "Hello the sun is shining".

Reportage : A. Miguet / G. Caron / Y. Changsiriwat

  • James Bond locataire de Tower Bridge

C'est l'un des monuments les plus emblématiques de Londres. Depuis 1894 le Tower Bridge enjambe la Tamise et son architecture originale attire des touristes du monde entier. Sa structure qui se relève pour laisser passer les bateaux en fait l'un des rares pont-levis encore en activité. Si la levée du pont est un spectacle à ne pas rater, la salle des machines et le musée sont également parmi les visites à faire. À l'étage, une passerelle en verre permet aux touristes d'admirer son architecture très particulière. Clenn Elis est le mécanicien en chef qui commande toutes les manœuvres du pont. Tower Bridge est un peu son royaume qu'il ouvre régulièrement à un séduisant locataire. James Bond, l'agent très spécial, a laissé une trace indélébile de ses courses-poursuites sur la Tamise. En 2012, l'agent 007 tourne une scène d'anthologie pour le film d'ouverture des Jeux Olympiques. Son hélicoptère passe entre les deux tours du pont. Un vrai défi que personne n'avait jamais entrepris auparavant. 

Reportage : L. De la Mornais / A. Filippi / L. Kalmus / N. Boothby

 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !