Alain Zerbib le sculpteur chasseur de bois flotté

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/01/2014 à 10H45
Le bois flotté utilisé par Alain Zerbib 

Le bois flotté utilisé par Alain Zerbib 

© France3/culturebox

Alain Zerbib, créateur de décoration naturelle, sculpte du bois flotté qu'il récupère sur les plages de l'Aude.

Alain Zerbib  ramasse des arbres, des lianes, des écorces échouées sur la plage pour les transformer en objets de décoration ou de mobilier. C'est avec les autorisations des communes, du Conservatoire du littoral et de l’État qu'il les récupère. Il s'est lancé aussi dans la recherche de bois flotté à grande échelle, en bateau, en 4x4 ou avion sur le littoral du sud jusqu'en Espagne. Le spécialiste propose des créations. Le bois devient lampe, table, lampadaire ou paravent.  Ce créateur de décoration naturelle cherche à donner une deuxième vie à ces éléments sans pour autant dénaturer leur matière noble. Il utilise tous les objets végétaux qu'il trouve mais sélectionne rigoureusement les pièces. Chaque mois, Alain  en fabrique entre 15 et 50  dans son atelier.


Reportage : Juliette Morch-Myriam El Guess- Stephane Jeanneau 
Le bois flotté est ainsi appelé parce qu'il a séjourné de nombreux jours, semaines, mois ou années dans une étendue d'eau salée avant de s'échouer sur la côte à cause du vent, des marées ou des courants. Le bois flotté peut provenir d'arbres ou branches rejetés par l'océan, d'objets en bois emportés par la mer, de restes d'épaves de bateaux en bois, de palettes ou de caisses perdus par les cargos. Avant de pouvoir transformer le bois flotté, il faut le nettoyer, le blanchir et le faire sécher.