A Brest, les nains de jardin font leur festival

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/04/2016 à 17H08
Collecion de nains de jardin en Alsace

Collecion de nains de jardin en Alsace

© CHRISTINE HART / MAXPPP

Plusieurs centaines de nains de jardins ont envahi jusqu'à dimanche un jardin public du centre de Brest à l'occasion du festival Nainportequoi.

"On a réuni au moins 700 figurines, prêtées, fabriquées pour l'occasion, achetées, récupérées", s'est félicité Michel Campion qui a imaginé cette rencontre placée sous le signe de l'humour et de la dérision.

De toutes tailles, en résine, en céramique, les petits personnages souvent représentés avec une barbe blanche, coiffés d'un bonnet rouge, sont exposés, et mis en scène, comme cette pelouse sur laquelle sont plantées des figurines déguisées en joueurs du Paris Nain Germain et de l'Onainpique de Nainseille.

"Ringards, kitschs, rigolos, attachants"

"Les nains de jardins ne laissent personne indifférents. La controverse méritait bien un festival", annoncent les organisateurs de l'association Vert le jardin qui anime les jardins partagés de la région brestoise.

Dans le milieu des années 1990, un Front de libération des nains de jardin (FLNJ), créé en Normandie, avait essaimé dans toute la France. Des centaines de petits personnages avaient été kidnappés, et souvent retrouvés sur des ronds-points ou dans des forêts. "Un vrai crève-coeur pour les propriétaires qui parfois ont un véritable lien affectif avec leurs nains de jardin", explique une bénévole de l'association.

Le festival expose les nains de jardin dans leur diversité. La plupart semblent sortis tout droit du dessin animé Blanche-Neige, mais d'autres représentent des lutins, des lapins, des champignons, un moulin ou des poules, même si les stars incontestées des pelouses restent le cousin de Dormeur, Prof ou Joyeux.

Festival Nainportequoi
Rue Conseil, à Brest, au Jardin du lavoir
Du vendredi 1er au dimanche 3 avril, de 11 h à 18 h,