Après "Empire", Charles Fréger photographie les élèves jockeys de Deauville

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 27/04/2010 à 15H23
Après "Empire", Charles Fréger photographie les élèves jockeys de Deauville

Après "Empire", Charles Fréger photographie les élèves jockeys de Deauville

© Culturebox

Rencontre avec le photographe Charles Fréger qui réalise en ce mois d'avril 2010 une série sur les élèves jockeys, à l'hippodrome de Deauville. Depuis ses débuts, il s'intéresse aux groupes sociaux en tenues et en uniformes. Témoin de cet intérêt : un ouvrage baptisé "Empire" paru chez Thames & Hudson.

Majorettes du Pas-de-Calais, nageurs après l'entraînement, jeunes légionnaires et pionniers, patineuses synchronisées, jeunes lutteurs de Sumo, danseurs de l'Opéra de Pékin, gardes royaux, républicains et princiers d'Europe...Voilà quelques-unes des séries (il y a aujourd'hui près d'une trentaine) réalisées par Charles Fréger depuis ses débuts. Dès sa sortie de l'école des Beaux-Arts de Rouen en 2000, ce natif de Bourges a consacré une grande part de son travail à montrer comment des individus tous différents se rassemblent pour adopter une allure, des tenues et des uniformes similaires. Ceux qui cherchent l'émotion dans une photo trouveront certainement son travail un peu "glacial" et figé, mais il en dit long sur la façon dont le groupe et les notions d'appartenance influencent nos attitudes.
Charles Fréger est aussi le fondateur du réseau Piece of Cake, un collectif européen pour l'image contemporaine (www.pocproject.com) 

A voir aussi sur Culturebox
Les clichés sans pose au bord du littoral normand
Céline Poutas à la biennale internationale de l'image