Alice Kaplan - perso-default_1.png

Alice Kaplan

Après un doctorat en français à Yale University en 1981, Alice Kaplan, titulaire de la chaire Lehrman, est professeur d’études romanes et de littérature à Duke University, en Caroline du Nord. Kaplan enseigne e.a. des séminaires sur Proust, Céline et Camus, ainsi que sur la théorie du fascisme et sur l’autobiographie. Sa recherche se centre sur la mémoire, sur l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale en France, sur l’autobiographie et sur l’histoire de la traduction.

Aux Etats-Unis, Kaplan a publié "Reproductions of Banality : Fascism, Literature, and French Intellectual Life" (1986), "French Lessons : A Memoir" (1993), et "The Collaborator : The Trial and Execution of Robert Brasillach" (2000, Intelligence avec l’ennemi : le process Brasillach, 2003), récompensé par le Los Angeles Times Book Prize in History, et dans lequel elle confronte, sans jugements, Brasillach, journaliste et romancier brillant, collaborateur et antisémite, à ses juges, avec leur part d’ombre.

Dans The Interpreter (2005, L’Interprète : dans les traces d’une cour martiale américaine, Bretagne 1944, 2007), Henri Adams Prize, Kaplan retrace le procès en cour martiale en 1944 de deux soldats américains dont un était noir. Alice Kaplan est cofondatrice et directrice du Duke’s Center for French and Francophone Studies. Elle est également membre du comité d’usage du American Heritage Dictionnary.